<font face="Verdana, Arial, Helvetica, sans-serif" size="3" color="#333366"> <h1>Candidature Paris 2012 club des entreprises</h1> <p><i><b>La candidature Paris 2012 </b></i>est porté par le Club des Entreprises<br> La candidature pour les <strong>jeux olympiques à Paris en 2012</strong> est lancé.<br> </font>

 


Nom de l'entreprise:



Fonds d'écrans
Bannières


Quand le CIO désire, les candidatures s’exécutent

Depuis la première évaluation rendue le 18 mai dernier par le CIO, les cinq villes candidates ont profité des notes rendues par les juges olympiques pour mieux comparer leurs dossiers.



Depuis lors, elles n’ont de cesse de montrer qu’elles se renforcent. Surtout là où les experts de Lausanne avaient semblé les déjuger.

Ainsi, Madrid, qui était arrivée en quatrième position en matière d’hébergement, a conclu récemment un accord avec le syndicat des hôteliers madrilènes. Ces derniers ont déclaré garantir plus de 35 000 chambres au comité d’organisation espagnol si leur ville était retenue pour accueillir les Jeux en 2012.

Londres a également essayé de rattraper son retard. Classée quatrième en matière d’installations sportives - à cause notamment du flou entourant son programme de rénovation des sites existants - la candidature londonienne a annoncé il y a quelques jours l’édification d’un nouveau quartier dans l’East London. Baptisé « Olympic District », ce quartier inclurait la construction d’un grand stade d’une capacité de 80 000 places ainsi que d’une zone résidentielle destinée à accueillir le Village Olympique.

New York essaie également de palier ses lacunes. Cependant, une récente information est venue bouleverser son agenda. La ville américaine pourrait se retirer de la compétition. C’est du moins ce qu’a affirmé son maire, Michael Bloomberg, après les négociations difficiles portant sur la construction du futur stade olympique. Depuis le début du projet, les résidents du quartier censé accueillir ce nouvel édifice ainsi que les élus locaux s’opposent à sa construction. Alors même que son coût (1,4 milliards de $) est complètement financé, New York pourrait prochainement annoncer son retrait.

Enfin, Moscou a elle aussi choisi de réagir. Cependant, après l’évaluation très critique du CIO de son dossier, on peut supposer que la ville, au lieu d’initier tous azimuts de nouveaux chantiers, a préféré préparer l’avenir. En partenariat avec l’Institut des Etudes commerciales de Moscou, le comité de candidature moscovite a récemment annoncé le lancement du programme de « Stratégie et de Tactique des Projets de Management Sportifs ». Un programme destiné dit-on à former la jeunesse russe à mener à bien des projets sportifs semblables à celui défendu actuellement par ses aînés.







Découvrez quelques-unes des entreprises qui nous ont déjà rejoints






Club des Entreprises Paris 2012 - 121, avenue de Malakoff - 75216 Paris Cedex 16
contact@entreprises-paris2012.fr | Tel : 01 41 44 88 00
Crédits